Une mésange au point de croix

Cet article, c’est l’histoire d’un craquage…

Alors que je déambulais dans les allées de l’édition 2016 du salon ID’Créatives de Lille, je me suis arrêtée devant un stand de point de croix. D’ailleurs, même pas qu’un, je les ai tous fait. J’ai tout à coup eu envie de m’y remettre.

J’avoue m’être surprise moi-même tellement mon abandon de ce loisir remonte à loin. Je pensais ne jamais revoir passer le mojo du point de croix !

Une mésange au point de croix

En fait, j’ai commencé par le canevas lorsque j’étais petite. Ma première vraie toile remonte à 1994 lors de la sortie du Roi Lion au cinéma. Ma maman m’avait offert une magnifique toile représentant la scène où Simba et Nala se font toiletter avant d’aller jouer les enfants rebelles au cimetière des éléphants.
Oui, je sais, le terme magnifique est peut-être un peu exagéré mais à 8 ans, avec mes yeux d’enfants, hein, elle l’était.
J’aurais aimé l’avoir encore pour pouvoir vous le montrer…

Franchement, faire des demi-croix, c’est frustrant, vous ne trouvez pas ?

Ma première expérience de point de croix, je l’ai eu quasi en même temps à l’école. Lorsque j’étais en CE2. Mon institutrice de l’époque avait imaginé une mini grille pour nous initier. C’était rigolo et j’avoue que j’avais adoré ça.

Une mésange au point de croix

Par la suite, ma maman nous avait déniché de vieux Marianne Point de croix. Je pense que c’est là que ma folie point de croix a vraiment débuté. Je brodais tout et n’importe quoi. Je m’amusais à mixer les motifs des numéros, je passais des heures à feuilleter et refeuilleter ces magazines qui me fascinaient.
Par la suite, j’avais même inventé mes propres diagrammes avec le papier millimétré réservé à mes cours de mathématiques. Je reprenais les illustrations de mes livres pour enfants et je redessinais le long des minuscules carrés.
J’ai fait des marques-pages, des chemins de table, des cadres…
La gamine bordélique mais organisée que j’étais s’était même fabriqué une boîte en carton plume et des cartonnettes pour ranger son fil.
Bref, le point de croix et moi, c’était une grande histoire d’amour.

Et puis, je ne sais pas trop comment mais la passion s’en est allée quand j’ai terminé le lycée. J’ai récidivé avec un kit représentant une magnifique geisha dont le kimono était brodé au fil doré. Je ne l’ai d’ailleurs jamais terminé ! (et si vous cherchez bien, elle est cachée quelque part sur mon compte instagram :-P)

Enfin voilà, rien ne laissait présager de ce craquage pour un kit hors de prix (pour les quelques centimètres du dessin).

Mais il y a eu Piper, le dernier court métrage né des studios Walt Disney Pixar. Attention, cette vidéo est un concentré de mignonnitude !

Il y a eu le surnom de mon chéri : Piou.

Et c’est ainsi que j’ai craqué sur cette petite mésange qui me rappelait tout ça à la fois.

Bon à la base, je n’ai pas craqué sur la petite mésange solitaire mais sur le trio. Je ne me souviens plus exactement du prix mais il me semblait qu’elles étaient à 48€ !
J’ai donc été « raisonnable » en me rabattant sur le kit à 15€.
Quelle ne fut pas ma surprise en préparant cet article de voir les kits à 10.50€ et 25€ sur Amazon ! (il n’est donc pas impossible que le trio rejoigne ma maison dans quelques temps…)

Désormais, ma petite mésange trône fièrement sur le mur de notre chambre et elle se sent très seule. Il va falloir lui trouver un copain ou une copine, vous ne pensez pas ?

Qui a dit que le point de croix était désuet ?

Et vous, c’est quoi votre histoire avec le point de croix ?

2 thoughts on “Heritage Crafts – Chickadee de Valérie Pfeiffer”

  1. C’est très mignon effectivement !
    J’ai pour ma part commencé par du canevas, des souris qui dansaient sur un fond vert, et j’ai ensuite bien plus tard réalisé un petit lapin.
    J’avais commencé un hérisson, mais ayant perdu les instructions je n’ai jamais pu le finir !

    1. Merci 🙂
      Je vois que je ne suis pas la seule à avoir commencé par le canevas.
      C’est dommage d’avoir perdu le diagramme du petit hérisson 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *